Depuis quelques années, on assiste à l’apparition d’une nouvelle forme d’informatique, l’informatique dématérialisée, dans le « nuage », le Cloud.

Que signifie cloud computing ?

La notion est apparue dans la mouvance du « web 2.0 » qui a apporté à l’utilisateur la possibilité d’intervenir sur le contenu de l’Internet : auparavant, lecteur/consommateur de l’information, il est devenu acteur/producteur de contenu (réseaux sociaux/blogs…).

De plus en plus d’utilisations sont donc apparues, dont (entre autres) :

  • la possibilité de stockage de fichiers en ligne
  • l’utilisation de logiciels comparables aux grands logiciels classiques (traitements de texte / tableur / etc…)
  • et de multiples autres applications…

Une grande part  de l’activité informatique peut donc avoir lieu sur Internet. C’est en ligne que se trouvent les applications que l’on va utiliser : messagerie, traitement de texte, tableur, présentation etc.

Plus de logiciels multiples à maintenir à jour : le seul logiciel utilisé sur l’ordinateur devient le navigateur, et il est gratuit ! (Les services fournis en ligne, eux, ne le sont pas forcément)

Alors, le cloud, c’est bien ou c’est pas bien ?

Avantages

  • Pas de logiciels présents sur l’ordinateur, donc pas d’obsolescence, de mises à jour…
  • Souplesse : les données stockées en lignes sont accessibles depuis n’importe quel matériel, n’importe où
  • Travail collaboratif : les documents en lignes peuvent être partagés et accessibles simultanément !

Inconvénients

  • Big data / Confidentialité : dès lors que nos données sont confiées à un tiers, la confidentialité est en question. Quel usage en est fait à notre insu ? La question reste posée et nous devons la garder en tête…
  • connexion internet (quasi) indispensable… pour le moment. Cependant cela va évoluer : il est déjà possible de travailler hors connexion , au prix de quelques manipulations supplémentaires.

L’environnement Google

Aujourd’hui l’une des offres les plus répandues et facile d’accès est celle de Google, mais de nombreuses alternatives existent.

L’accès se fait par le biais de la création d’un compte, symbolisé par une adresse e-mail. Celle-ci donne accès à la messagerie puis à toute une série d’autres applications en ligne.

Compatible avec les standards principaux de la micro-informatique actuelle (Microsoft, Open Office / Mac ou PC) le Cloud permet d’utiliser et de retrouver ses données depuis n’importe quel lieu de connexion.

Le partage des informations est considérablement facilité et permet une collaboration simple et rapide.

Cliquez ici pour télécharger un exemple de module de formation sur l’environnement Google.

Une question ?

N'hésitez pas à utiliser cet espace pour un complément d'info